Alibaba : la plus grosse IPO de tous les temps

Posté le 26 septembre 2014

Le géant chinois du commerce en ligne Alibaba réalise la plus grosse entrée en Bourse de l’histoire en levant plus de 25 milliards de dollars.
Le mastodonte chinois de l’e-commerce a relevé lundi la fourchette de prix unitaire de ses titres qui étaient alors compris entre 66 et 68 dollars, contre 60 et 66 annoncés précédemment. Aujourd’hui, nous savons que le prix de l’action portant le symbole BABA est fixé à 68 dollars l’unité sur le New York Stock Exchange. Le relèvement du prix de l’action par le groupe s’explique sans doute par l’enthousiasme et l’excitation des marchés, ainsi que par la forte demande de la part des investisseurs. Toutefois, Alibaba maintient le même nombre de titres qu’il met en vente, 368,12 millions au total. Les ordres d’achat de titres pourront être effectués jusqu’à mardi 16 heures aux Etats-Unis et jusqu’à mercredi après-midi en Europe et en Asie.

Alibaba en quelques chiffres

Avec ce nouveau prix annoncé, Alibaba va peser très gros en Bourse, avec une valorisation boursière entre 163 et 168 milliards de dollars, soit davantage qu’Amazon dont la valorisation boursière s’élève à 149,5 milliards de dollars.
Alibaba a été fondé en 1999 par Jack Ma avec un financement de 60.000 dollars. Aujourd’hui, les divers sites web du groupe représentent pas moins de 80% du commerce en ligne chinois et Alibaba ne s’arrête pas là en continuant à diversifier ses activités avec, notamment, le lancement d’un site d’e-commerce haut de gamme aux Etats-Unis (11 Main). Le groupe, qui compte 20.000 employés, a enregistré un bénéfice net de près de 2 milliards de dollars pour un chiffre d’affaires de 2,5 milliards de dollars au cours du dernier trimestre.

Alibaba : un bulldozer

Le géant chinois du commerce en ligne le groupe efface le record détenu par une autre société chinoise AGBank, qui, en 2010, avait levé 22,1 milliards de dollars lors de son entrée en Bourse de Hong Kong et Shanghai. Notons que la dernière très grosse entrée à Wall Street en date était celle du réseau social Facebook en 2012. Elle avait permis de lever 16 milliards de dollars.

Succès international assuré ?

Toutefois, si le succès d’Alibaba semble être assuré au niveau international, certains analystes restent sceptiques quant à sa capacité de dupliquer son succès sur la scène internationale face à des concurrents tels qu’Amazon, Google, Facebook et Twitter. En effet, certains analystes estiment que le succès d’Alibaba est surtout dû à une « stratégie d’imitation » qui a ses limites sur les marchés internationaux où la concurrence est rude et « l’imitation » est vite remplacée par « l’innovation ». Par conséquent, le succès d’Alibaba sur la scène n’est pas acquis d’avance car le groupe n’a pas encore prouvé ses capacités réelles d’innover.