Bourse de Paris : rebond avant la BCE

Posté le 19 mars 2015

La Bourse de Paris affiche une tendance plutôt positive depuis 3 mars dernier. Une tendance qui s’explique par l’approche du jour du lancement du programme de rachats d’actifs envisagé par la BCE. Pour être plus précise, la séance du 2 et 3 mars a été marquée par une tendance peu mouvementée. Le 4 mars vers 14 h, on a assisté à des volumes de transaction assez faibles. Par exemple, le CAC 40 avance seulement de 0,5 % à 4,894 points. La prudence reste donc de mise, même pour les adeptes du trading en ligne.

Le courtier britannique IG attire notre attention sur l’apparition des indicateurs de tendance qui tend à s’inverser pour repartir à la baisse. Mais, il n’y a rien de bien alarmant, car il s’agit tout simplement d’un signe d’un petit coup de frein sur la tendance à la hausse.

Du côté de la macro-économie, le commerce de détail de la zone euro a connu en février une progression de 1,1 %.

Les derniers indices PMI publiés par Markit montrent par ailleurs que la zone euro a connu sa plus forte croissance en février, par rapport aux sept derniers mois.

L’indice global de la région a en effet enregistré un rebond à 53,3 alors que 52,6 points en janvier. Un redressement qui s’explique surtout par la progression du secteur privé.

Aux États-Unis, les valeurs pétrolières et parapétrolières connaissent à présent une évolution en légère baisse bien que le prix du baril américain affiche dernièrement un léger rebond de 0,7 % à 51 dollars. Vallourec, Maurel & Prom et CGG affichent respectivement un recul de 0,5, 0,6 et 1,6 %.

En France, EDF recul de 2,7 %. Paradoxalement, la chute survient au lendemain de l’annonce faite par le gouvernement sur la refondation industrielle visant à redresser la filière nucléaire française. En effet, cette filière ne va pas de bon train depuis un an. Le Groupe Areva, qui n’est autre que le leader mondial de l’atome civil, vient d’annoncer des pertes historiques avec un recul de 50,3 % sur un an.