Comment devenir trader indépendant ?

Posté le 1 décembre 2016

Le métier de trader suppose une bonne compréhension des logiciels d’analyse technique. Ils présentent l’avantage du choix de vos outils préférés. Les indicateurs sont nombreux, mais les plus fréquemment utilisés sont les supports en points d’indices (4500 points sur le CAC 40 par exemple), les moyennes mobiles (de la minute à 100 jours), les canaux de hausse ou de baisse dans lesquels évoluent les titres, les volumes, le momentum.

Ensuite comment trader en ligne ?

Évidemment il faut ouvrir un compte chez un broker pour commencer à trader, comme le broker ava trade par exemple. Un capital de départ vous sera nécessaire et à partir de ces éléments de base il faudra construire une stratégie et s’y tenir. Devenir trader exige beaucoup de rigueur et d’humilité. Il est rare de gagner contre le marché. Si vous spéculez avec un objectif de 10% de perte maximale ou de gain maximum, clôturez vos positions une fois ce seuil atteint. Ce jeu, qui n’en est pas un d’ailleurs peut s’avérer risqué. Vous avez l’argent, la banque, alors reste à trouver le marché et les outils sur lesquels vous vous sentirez à l’aise.

Il existe de nombreux outils très différents les uns des autres.

Mais le principe est toujours le même : vendre plus cher que vous avez acheté. Sauf en cas de vente à découvert, là vous achetez moins cher que vous avez vendu. Ce qui revient au même. Actions, obligations, forex (pour les matières premières et les monnaies), en France ou à l’étranger, sur des supports indiciels ou des supports en capital, les choix sont pluriels. D’abord, tentez de bien appréhender le marché choisi et son fonctionnement, puis les outils dits de couverture pour fermer des positions perdantes, enfin la volatilité des prix de vos supports : c’est elle qui décidera de la difficulté à gagner vite de l’argent.