Grégoire Démarez, le leader du classement du championnat des CGPI

Posté le 29 juillet 2016

Devenir trader en ce moment nécessite de choisir un sens à des marchés bousculés. En effet, les marchés restent dans l’expectative. Les raisons en sont toujours les mêmes : la crise de la dette et le contexte économique difficile à moyen terme, amplifiés, nous dit Grégoire Démarez, leader du classement des CGPI, par les politiques critiquables des banques centrales.

Les brokers comme AVA TRADE conseillent leurs clients sur des stratégies opportunistes ! Il faut en tout état de cause suivre le marché. Pour profiter des rebonds envisagés par l’analyse graphique et ne pas se trouver à contresens avec des effets de levier important. Les marchés sont repartis à la hausse après le Brexit et Grégoire Démarez a investi une part importante de son portefeuille sur H2O Multistratégies pour bénéficier de son effet de levier. Bien qu’ayant gagné 15%, il pense conserver sa position jusqu’à ce que le CAC 40 atteigne le seuil graphique de 4 630 points. Ensuite, il faudra envisager de jouer la baisse des supports action.

Comment trader en ligne sans stratégie préalable ? C’est impossible. Prenons les actions aurifères par exemple : Grégoire Démarez reste prudent à court terme explique-t-il, car elles sont surachetées, mais sur le long terme l’or conserve son caractère de valeur refuge. Les obligations dans leur ensemble sont doivent rester quasi inexistantes en portefeuille.

Le championnat CGPI et ses exigences

Les brokers vont devoir miser 20 000 € pendant 3 mois des contrats d’assurance-vie. Un délai très court. Ce trader travaille avec une juriste fiscaliste installée à son compte et dirige une société de placement d’argent en conseillant ses clients en fonction de leur profil investisseur. Comme beaucoup de traders, il n’investit jamais sans en mesurer la prise de risque.