Les menaces à prendre en compte pour trader à WallStreet en 2017

Posté le 6 janvier 2017

Tout le monde de la finance sait bien que ce qui se passe aux Etats-Unis impacte le monde entier et que Wall Street est le poumon de l’économie mondiale. Aussi, en ces temps troublés notamment par de nouveaux enjeux géopolitiques on peut se poser des questions quant aux menaces qui pèsent sur la finance américaine. Si l’élection du nouveau président américain Donald Trump a créé une vague positive sur les marchés boursiers des Etats-Unis il n’est pas du tout certain que cette euphorie se prolonge. De nombreuses menaces se profilent à l’horizon et pas des moindres.

Le pari doit être tenu et la diplomatie exacerbée

Avant toute chose Donald Trump doit tenir ses promesses et ce ne sera pas chose facile tant elles paraissent incongrues. Entre ses saillies sur une immigration illégale qui contribue énormément à la croissance du pays et une brouille avec la Chine détenteur de sa dette on a de quoi se poser des questions. D’autant que le sénat, majoritairement républicain ne va pas suivre aveuglément le nouveau président. Le marché va être très volatil, c’est un bon moment pour devenir trader. La remontée des prix du pétrole va rendre partiellement caduque la position des américains sur l’exploitation du gaz de schiste. La négation du réchauffement climatique va aussi peser lourd dans les relations entre les Etats-Unis et les pays qui vont le subir de plein fouet.

N’oublions pas non plus que le cheval de troie financier appelé Grande Bretagne ne pourra plus brouiller les cartes en Europe pour cause de brexit. Pour savoir comment trader en ligne il va falloir se mettre à la géostratégie et même plus. Le yuan peut continuer de baisser et le protectionnisme américain pourra affaiblir son commerce. Un dollar fort pénalisera sans aucun doute les entreprises et, comme le signale le broker Ava Trade, le marché pourra trop fortement s’endetter. Tout cela sans parler des hackers qui sont désormais une force de nuisance économique à prendre en compte.